Bernadette Malgorn

Bernadette MALGORN célèbre la fête nationale à Brest

DCIM100GOPROGOPR0177.

C’est en  présence des autorités civiles et militaires que Bernadette MALGORN, présidente des élus du Rassemblement pour Brest, a assisté comme chaque année,  à  la commémoration de la fête nationale du 14 juillet, à Brest, sur le Cours Dajot à Brest.

Après la remise de décorations par le vice-amiral d’escadre de OLIVEIRA, puis le  survol des Rafale de la Base aéronavale de Landivisiau – lesquels avaient participé auparavant au défilé parisien  sur Les Champs-Elysées -, débutait  le défilé tant attendu par les Brestoises et les Brestois,

Bernadette MALGORN était accompagnée des élus du Rassemblement Pour Brest, qu’elle préside :  le contre-amiral (2S) Bruno SIFANTUS, Véronique BOURBIGOT, conseillère départementale, Rémi HERVE, Brigitte HU, Michel CALONNEC,  Claudine PERON, Laurent GUILLEVIN et  Colette  LE GUEN-BOUCHER.

Bernadette MALGORN saluait   ensuite, au nom des élus du Rassemblement Pour Brest, les autorités civiles et militaires, et félicitait les organisateurs.

Dans l’après-midi  Bernadette MALGORN et les élus du Rassemblement pour Brest se sont retrouvés pour découvrir ensemble l’édition 2016 des fêtes maritimes et rencontraient de nombreux Brestoises et Brestois.

DCIM100GOPROGOPR0130.

Bernadette Malgorn en compagnie d'élus du Rassemblement pour Brest, le contre-amiral (2S)  Bruno Sifantus, Véronique Bourbigot, conseillère départementale et Rémi Hervé, conseiller municipal
Bernadette Malgorn en compagnie d’élus du Rassemblement pour Brest, le contre-amiral (2S) Bruno Sifantus, Véronique Bourbigot, conseillère départementale et Rémi Hervé, conseiller municipal

 

Bernadette Malgorn, au centenaire du débarquement du corps expéditionnaire russe

FOTO  Mémorial Russie

En 1916, deux brigades du Corps expéditionnaire russe débarquent en France  pour se battre  aux côtés des troupes françaises, lors du  premier conflit mondial.

20.000 soldats et officiers russes  arrivèrent par les ports de  Marseille (avril 2016) et de  Brest (août 2016). 8.000 d’entre eux tombèrent ou furent blessés au champ d’honneur.

Bernadette MALGORN, présidente des élus du Rassemblement pour Brest s’est associée le 15 juillet 2016 à cette commémoration   du  centenaire de ce débarquement des troupes russes, en présence de l’Ambassadeur ORLOV de la Fédération de Russie, présent à Brest pour au  l’inauguration d’un Mémorial du souvenir, place du Général de Gaulle.

Attentat de Nice : solidarité et esprit de défense

Attentat Nice

Bernadette MALGORN souhaite témoigner sa compassion, sa solidarité et son soutien aux victimes de l’attentat qui vient de frapper la ville de Nice ainsi qu’à leurs familles et leurs proches. Elle s’associe au deuil national décrété par le Président de la République.

Frapper aveuglément une foule qui célèbre la fête nationale est une provocation. Le 14 juillet, nous commémorons l’unité de la Nation et son attachement aux droits naturels et imprescriptibles de l’homme au rang desquels la liberté et la sûreté.

Le défi de toutes les démocraties est d’assurer la sécurité sans apporter de limite excessive à la liberté. Atteindre cet équilibre est le but de toute action publique bien conduite.

Hommage doit être rendu aux services de sécurité et de secours : police, gendarmerie, sapeurs-pompiers, personnels hospitaliers qui, appuyés par les militaires et par l’ensemble des services publics, sont mis à rude épreuve dans ces temps troublés que nous traversons. Certains, ne l’oublions pas, l’ont payé de leur vie.

Il appartient au pouvoir politique national d’opérer les choix mettant tous ces services en mesure d’assumer leurs missions. Le dispositif français de sécurité est puissant. Les personnels font preuve de compétence, de courage et de dévouement. Les responsables politiques doivent se mobiliser pour mieux définir les priorités que l’urgence de l’heure appelle.

Notre sécurité n’est pas seulement l’affaire des spécialistes. Chacun d’entre nous doit être conscient des risques qu’il prend et qu’il fait prendre aux autres. La lutte contre le terrorisme et ses sources se joue aussi dans les esprits. C’est l’ensemble de la population qui doit porter l’esprit de défense, gage suprême de sa sécurité et de sa liberté.

Bernadette Malgorn demande que la transparence soit faite sur la gestion de BEN

Depuis plusieurs mois, Bernadette MALGORN et les élus de Rassemblement pour Brest interpellent le maire de Brest, président de Brest Métropole et de Brest Évènements Nautiques (BEN),  sur la gouvernance et la gestion de l’association organisatrice des Fêtes Maritimes Brest 2016.

Déjà le 10 mars 2016, Bernadette MALGORN intervenait lors du conseil municipal  pour exiger que la transparence soit faite sur la gestion de BEN, compte tenu des subventions importantes votées par la ville de Brest et  Brest Métropole.

De même à la suite du report à trois reprises de l’assemblé générale et du Conseil d’administration de l’association, Bernadette MALGORN s’est également élevée le 18 juin 2016 contre le manque d’information générale des élus, y compris ceux siégeant au sein de ces instances. (Courrier du 18 juin 2016).

L’article paru dans le Magazine Marianne du vendredi 8 juillet 2016 pose également les mêmes interrogations que celles du Rassemblement pour Brest sur les errances de gouvernance.

Cet article met en cause la légalité de certains marchés. Bernadette MALGORN et les élus du Rassemblement pour Brest demandent à ce que tous les chiffres soient  enfin mis sur la table afin de lever l’opacité qui pèse autour de l’organisation de  Brest 2016.

Les élus et les contribuables brestois ont le droit à des explications claires !

Avisde gros temps sur la mairie de Brest Magazine Marianne
Article paru dans Marianne le 8 juillet 2016

Retrouvez ci-dessous l’intégralité du courrier de Bernadette MALGORN à François CUILLANDRE demandant de faire la transparence sur la gestion de BEN TRANSMIS A LA PRESSE LE 11 JUILLET 2016

Lettre de Bernadette MAlgorn à François Cuillandre

Scroll To Top