Commémoration du 8 mai 1945, à Port-Louis, en présence du Président de la République

Accueil républicain, Port-Louis 8 mai 2011

Accueil républicain, Port-Louis 8 mai 2011

Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, a fait l’honneur à la Bretagne d’y célébrer l’anniversaire du 8 mai 1945, ce dimanche à Port-Louis. Bernadette Malgorn faisait partie des personnalités régionales qui l’ont accueilli.

En venant en Bretagne, Nicolas Sarkozy a tenu à rendre hommage à tous ces hommes et ces femmes qui ont permis à la France de retrouver sa liberté en ne cédant pas à la fatalité.

Car c’est de Bretagne, que les premiers résistants répondirent à l’appel du Général de Gaulle. N’oublions jamais l’héroïsme des pêcheurs de l’île de Sein, du Guilvinec ou de Douarnenez en partance pour Londres. Car c’est aussi en Bretagne que les dernières batailles ont été livrées. N’oublions jamais la dureté des combats pour la libération des poches de l’Atlantique.

La Bretagne a payé un lourd tribut de cette période tragique mais a su rester forte dans la tempête. Le Général de Gaulle l’a lui-même reconnu dans son message du 25 décembre 1941 : « La fidélité des Bretons n’a jamais été plus grande que dans le plus grand péril que la France ait jamais connu ».

Près de 70 années plus tard, en s’inclinant devant le monument qui rappelle le martyr de 69 résistants massacrés par l’occupant à Port-Louis, le Président de la République rend hommage à celles et ceux de ces Bretons qui, par courage et patriotisme, ont payé par le sacrifice de leur sang leur refus de la défaite.

« Pendant ces quatre années les Bretons auront montré une capacité d’endurance et de résistance hors du commun. Ils ont pris la mer au plus gros de la tempête en 1940. Ils ont vécu sous un déluge de feu. Ils ont livré bataille. Souvenons-nous de cette formidable endurance. Souvenons-nous de cette détermination. Souvenons-nous que lorsque tout paraissait perdu des hommes ont tenu, n’ont rien lâché, n’ont rien cédé, ni de leurs convictions ni de leur amour de la France, et qu’ils ont finalement emporté la victoire… » (extrait du discours de Nicolas Sarkozy, le 8 mai 2011 à Port-Louis).

Cette ténacité qui nous caractérise, qui caractérise chacune et chacun des habitants de la Bretagne, nous devons la garder telle une fierté mais encore plus comme un état d’esprit permanent.

Retrouver ici l’intégralité de la cérémonie de commémoration du 8 mai 1945 à Port-Louis sur le site du Ministère de la Défense