Le Gouvernement porte les dossiers majeurs pour la Bretagne

« Effrayant, insupportable, stupéfiant » déclarent les trois présidents de Région de l’ouest reçus jeudi par José Manuel BARROSO, en évoquant la position du gouvernement français sur le pacte européen 2014/2020.

« Ce qui est effrayant, insupportable, stupéfiant et surtout scandaleux, c’est que des présidents d’exécutifs régionaux, qui n’ont reçu aucun mandat de leurs assemblées sur ce sujet se permettent d’aller à Bruxelles dans le seul objectif de critiquer le gouvernement de leur propre pays »,  s’insurge Bernadette MALGORN, présidente du groupe des élus de la droite et du centre au Conseil régional de Bretagne.

« Depuis des mois, le président du Conseil régional, au lieu de soumettre les dossiers bretons impliquant l’Europe  à l’assemblée régionale va prendre ses ordres à  l’Association des Régions de France pour nous faire voter des motions qui n’avancent à rien», poursuit l’élue finistérienne.

« Qui a obtenu l’inscription de 100M€ de fonds du FEDER pour financer le projet ferroviaire breton ? Qui se bat à Bruxelles pour maintenir une Politique agricole commune préservant les intérêts des agriculteurs bretons ? Qui défend la Politique commune de la Pêche pour assurer un avenir aux pêcheurs bretons ? Tous ces dossiers majeurs pour la Bretagne sont portés au quotidien par le gouvernement. Pour obtenir des résultats, j’ai plus confiance dans l’action gouvernementale que dans les coups médiatiques des Présidents socialistes des régions qui, par miracle deviennent des amis d’un jour alors qu’ils sont incapables de travailler ensemble sur les dossiers du grand ouest», conclut Bernadette MALGORN.

Lire le communiqué
Consulter l’article de presse correspondant