Hommage à Philippe Séguin

Le 11 janvier 2010, la République par la voix de son Président, Nicolas Sarkozy, rendait un hommage solennel à Philippe Séguin, disparu brutalement le 7 janvier. Ainsi s’exprimait la reconnaissance de la Nation à un de ses fils qui s’était consacré au service de l’Etat et du peuple français.

Philippe Séguin n’était pas l’homme des circonstances ordinaires. Il l’avait prouvé à Epinal, dans les Vosges et dans une Lorraine bouleversée par les mutations économiques et sociales. Il avait, de façon prémonitoire, proposé un autre chemin pour la poursuite de la construction européenne. Il avait mis l’homme et sa dignité par le travail au coeur de l’action politique au service desquels devaient s’ordonner les politiques économiques.

Fidèle à l’exemple du Général de Gaulle, il savait être intransigeant quand il s’agissait de la liberté, de l’indépendance et de la grandeur de la France.

Autre esprit libre au service de la France Libre, Pierre Lefranc, qui vient de nous quitter, recevait aujourd’hui l’hommage de la Fondation Charles de Gaulle. (www.charles-de-gaulle.org)