Réaction de Bernadette Malgorn à l’issue du 1er tour des élections législatives

« Le premier tour des élections législatives est marqué par une forte abstention en Bretagne, région pourtant de tradition civique », constate Bernadette MALGORN, présidente du groupe des élus de la droite et du centre au Conseil régional.

« Le vote des Bretonnes et des Bretons confirme sur l’ensemble de la Bretagne et amplifie sur les circonscriptions déjà à gauche l’hégémonie du Parti socialiste », poursuit-elle. « On note par ailleurs un affaiblissement persistant du centre alors que l’ancrage du Front national se confirme à des niveaux jamais atteints en Bretagne », commente Bernadette MALGORN, leader de l’opposition régionale.

« A cinq jours du second tour, l’heure doit être à la mobilisation des abstentionnistes et au rassemblement de toutes les forces de la droite et du centre. La crise économique est encore devant nous. Les efforts effectués pour redresser notre économie et nos comptes publics seraient ruinés si les socialistes obtenaient la majorité absolue à l’Assemblée nationale. La charge du financement de leurs promesses démagogiques et contraires aux orientations de nos partenaires européens retomberait sur les familles et les entreprises. Les hausses massives d’impôts entameraient le pouvoir d’achat et l’épargne des ménages. L’alourdissement des impôts et des charges sociales freinerait la compétitivité des entreprises. Nos candidats de la droite et du centre entendent poursuivre la réduction de la dette publique pesant sur les jeunes, la modernisation de notre pays pour retrouver l’emploi, dans un esprit de liberté, de solidarité responsable et de respect de la dignité humaine », conclut l’élue finistérienne.

Le 17 juin, votez et faites voter pour les candidats de la droite et du centre