Hommage aux « Morts pour la France » en Indochine

Morts pour la France en Indochine - Hopital Camfrout_ 8 juin 2013
Photo Yann Le Gall

La commémoration départementale de la journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » en Indochine, instaurée par décret en 2005, s’est tenue samedi 8 juin au Mémorial Indochine-Corée pour le Finistère, à l’Hôpital-Camfrout, site de Kerfeunteun.

Une cérémonie en présence de Béatrice LAGARDE, sous-préfet de Brest, Robert ANDRE, maire de l’Hôpital-Camfrout, du Comité mémorial Indochine-Corée et à laquelle la Conseillère régionale, Bernadette MALGORN, participait. Entre 1946 et 1954, le corps expéditionnaire français a perdu 90 000 hommes en Indochine. 37 000 soldats ont été emprisonnés par le Viet Minh, sorti victorieux du conflit. Seuls 10 700 ont été libérés.

Un hommage a été rendu au reporter de guerre Pierre Schoendoerfer qui a séjourné de 1952 à 1954 en Extrême-Orient et couvert le conflit.