Communiqué – Réaction de Bernadette MALGORN à la première réunion pour le « Pacte d’avenir pour la Bretagne » excluant l’opposition

« Vendredi 18 octobre 2013, Pierrick MASSIOT annonçait la création d’un groupe politique de suivi du « Pacte d’avenir pour la Bretagne » : un groupe constitué des représentants de l’ensemble des groupes politiques de la Région, dans l’unité qui a toujours faire la force de notre région, selon ses propres termes », indique Bernadette MALGORN, Présidente du Groupe Droite & Centre de Bretagne.

« Or dès ce matin, nous apprenons qu’une première réunion s’est tenue hier soir à Matignon, en présence des parlementaires socialistes bretons, des présidents des conseils généraux du Finistère, des Côtes-d’Armor et de l’Ille-et-Vilaine et du président de la Région Bretagne» déplore la conseillère régionale.

« Où est donc la concertation si chère à la majorité socialiste, si elle exclut d’entrée l’opposition ! Ce n’est pas en agissant de la sorte que nous sauverons la Bretagne. Face à la crise nous n’entendons pas seulement être une instance de suivi mais une force de proposition» conclut l’élue finistérienne.