Session des 6, 7 & 8 février 2014 : Intervention de Bernadette MALGORN sur le port de Brest

En session, la présidente du Groupe Droite & Centre de Bretagne, Bernadette MALGORN, a rappelé l’importance du projet de développement du Port de Brest pour l’ensemble du Pays de Brest. Elle a également souligné l’extrême vigilance que la région devra apporter sur la maitrise des enveloppes financières, la localisation à Brest de France Energies Marines et la prospection économique pour le développement industriel du port.

” Le développement du port de Brest est non seulement un impératif pour le pays de Brest mais aussi une nécessité et une chance pour l’ensemble de la Bretagne. Le port de Brest est la porte d’entrée internationale de la Bretagne tant pour les importations que pour les exportations. Brest a vocation à être le centre de référence en recherche et innovation dans le domaine des énergies marines et dans la production industrielle des nouvelles technologies.”

“Quand l’on connaît  la concurrence, que je viens d’évoquer, il nous faut une équipe de choc pour engager la prospection industrielle dès maintenant. Il ne s’agit pas d’attendre que les travaux soient achevés pour commencer à aller vendre cette infrastructure après des armateurs, des transporteurs, des industriels en France et à l’étranger.

L’agrandissement du port n’est pas un projet seulement brestois. Il a une dimension régionale voire nationale. Le port vit en symbiose avec l’agroalimentaire de la région et notamment la volaille export. Sauver cette filière, c’est aussi assurer des trafics qui font vivre le port de Brest : il faut être cohérents. Dynamique et non malthusiens.”

“Nous voterons ces rapports, mais vous aurez compris que nous serons d’une extrême vigilance sur la maitrise des enveloppes financières, sur la localisation à Brest de France Energies Marines et sur la prospection économique pour le développement industriel du port.”

Télécharger l’intégralité du discours