Communiqué : Réforme territoriale

« La position prise par Jacques AUXIETTE et Ségolène ROYAL est la conséquence directe de l’incapacité du gouvernement à mettre en œuvre la réforme territoriale », estime Bernadette MALGORN, présidente du groupe Droite et Centre de Bretagne.

« Après avoir abrogé la loi sur le conseiller territorial, le gouvernement a été incapable en deux ans de présenter un projet cohérent de réforme territoriale. Depuis deux ans, on assiste à des tripatouillages pour modifier le scrutin départemental, puis la carte électorale des cantons. En lançant, sans concertation son « big bang » territorial, le Président de la République a dégoupillé une grenade qui va exploser ou faire pschitt mais qui ne résoudra en rien les problèmes auxquels notre pays est confronté », commente la conseillère régionale.

« La Bretagne et les Pays de la Loire s’étaient entendus autour de projets concrets pour désenclaver l’ouest avec l’aéroport Notre Dame des Landes et la prolongation de la ligne à grande vitesse vers Brest et Quimper. Des coopérations économiques, universitaires se sont nouées entre les trois métropoles bretonnes Brest, Nantes et Rennes. Faut-il désormais comprendre que tout cela va voler en éclats ? », s’interroge Bernadette MALGORN.

« Oui, notre pays a besoin de se réformer mais pas dans un enfumage institutionnel ou politicien. Notre objectif prioritaire doit être de créer de l’activité et de des emplois et pour cela de soutenir nos entreprises et de reconquérir des marges de manœuvre en maîtrisant nos finances publiques », conclut Bernadette MALGORN.

Le Télégramme – Edition du 22 mai 2014Réforme-BM-telegramme_22.05.2014