Session des 23/24 octobre 2014 – Discours de politique générale de Bernadette MALGORN

Session des 6, 7 & 8 février 2014 : Discours de politique générale de Bernadette MALGORN“Si la crise est devenue pour vous réalité, hormis augmenter les impôts, vous semblez tétanisés à l’idée de passer à l’action, comme si cette crise était une fatalité que nous devions subir”, c’est le constat porté par Bernadette MALGORN dans son discours de politique générale. “L’économie bretonne est en crise et votre majorité est en panne. Panne d’idées nouvelles, panne d’action, même panne d’enthousiasme comme si vous étiez à bout de souffle. Ce n’est pas en restant crispé sur des vieux schémas d’une époque révolue que vous redonnerez un nouvel élan à la Bretagne”, car la Conseillère régionale ne perçoit ni dans le débat public en cours sur LNOBPL, ni dans le Pacte électrique Breton qui nécessiterait d’être évalué et encore moins dans le projet d’Assemblée de Bretagne, une position et une volonté affichée de l’exécutif pour préparer l’avenir de la Bretagne.

“Le conseil régional doit clarifier sa position. Quelle est la position de la région Bretagne ? Les conclusions de notre session de mars 2013 ou une Assemblée de Bretagne à quatre départements ou à cinq départements sur laquelle, nous ne nous sommes pas prononcés ? Tout cela manque de cohérence. Quand serons-nous saisis sur l’assemblée de Bretagne ? N’est-il pas urgent de faire valoir auprès du Gouvernement et du Parlement une proposition claire émanant de notre assemblée et manifestant notre volonté sur ce qui fait consensus au sein de notre assemblée : la création d’une Bretagne à cinq départements.

Sur les trois sujets que vous affichez comme vos priorités, vous êtes en panne. La Bretagne n’acceptera pas plus longtemps de tomber en panne avec vous : il y a de la créativité, des énergies qui ne demandent qu’à être libérées. Mobilisons-nous pour redonner cet élan !”

Télécharger l’intégralité du discours icone-pdf