Apprentissage : sortir du double langage

En Bretagne, comme sur l’ensemble du territoire national, le nombre d’entrées en apprentissage ne cesse de diminuer. La crise économique explique pour partie cette réduction, mais elle n’est pas seule en cause. Alors que le Président de la République avait fait de l’apprentissage l’une de ses priorités, on est loin de l’objectif des 500 000 apprentis annoncés. Depuis trois ans, l’environnement règlementaire et financier encadrant l’apprentissage est sans cesse modifié. Comment dans ces conditio...
Plus

Pour un vrai TGV à Brest avant 2050

Samedi, nous allons célébrer les 150 ans de l’arrivée du train à Brest. Mais dans combien de temps pourrons-nous fêter l’arrivée d’un vrai TGV à Brest? Le projet de mettre Brest et Quimper à trois heures de Paris était inscrit parmi les projets prioritaires dans le Schéma national des infrastructures de transport. A peine arrivée au pouvoir à Paris, la gauche a remis en cause ce Schéma renvoyant le projet breton dans la catégorie de ceux à réaliser après 2030. Avant même que le maître d’ouvr...
Plus

Session Région Bretagne des 9/10 avril 2015 : Intervention sur la Politique de la Ville

A l'occasion du débat sur la Politique de la Ville, la Conseillère régionale, Bernadette MALGORN, a invité l'exécutif à revoir ses orientations régionales en réponse au nouveau contexte  faisant suite aux événements de janvier et aux orientations données par le gouvernement avec l’adoption du programme « Egalité, Citoyenneté, la République en acte » le 6 mars dernier. "Si les plus hautes autorités de l’Etat ont voulu faire vivre l’esprit du 11 janvier, tout en disant qu’il fallait passe...
Plus

Session Région Bretagne des 9/10 avril 2015 : Discours de politique générale de Bernadette MALGORN

Dans le nouveau Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020, la Présidente du groupe Droite & Centre de Bretagne, Bernadette MALGORN, a souligné la réduction des moyens consacrés par l'Etat (hors volet routier et crédits sectoriels, l’engagement de l’Etat n’est plus que de 390M€ contre 593M€ dans le CPER 2007-2013) et son inadaptation à la situation économique et sociale de la Bretagne (l'absence du volet maritime, une baisse de 43% des crédits consacrés à l’enseignement supérieur la reche...
Plus