Quelle Bretagne dans un monde ouvert ? Partie 2

Intervention bernadette Malgorn à l'association Bretonne. Quelle Bretagne dans un monde ouvertLa fuite dans l’institutionnel

La focalisation actuelle du débat sur l’organisation institutionnelle, quel que soit son intérêt, et j’en prends aussi ma part, me paraît une manière d’éviter de regarder en face la situation de la Bretagne qui n’est pas si brillante qu’on aimerait le croire.

C’est cette situation qu’il nous faut observer avec lucidité pour se poser la question :

̶ Que voulons-nous faire et avec qui ?

Et son corollaire :

̶ Que pouvons-nous faire et avec qui pouvons-nous réussir ?

C’est probablement ce que j’ai voulu exprimer en intitulant, de façon sans doute trop ambitieuse, mon intervention « Quelle Bretagne dans un monde ouvert ? ». Mais à peine l’avais-je formulée que je me demandais si je ne l’aurais pas aussi bien dénommée « Quelle Bretagne dans un monde fermé ? », tant est vraie pour moi aujourd’hui la formule prémonitoire de Paul Valéry : « le temps du monde fini commence » C’était en 1931 dans Regards sur le monde actuel.

A suivre… Le vieux pays de nos pères

MALGORN Bernadette, « Quelle Bretagne dans un monde ouvert ? », in Association Bretonne 2014, Nantes 141e Congrès, Tome CXXIII, pp 217-232, Atelier Liv’Edition, 2014