Bernadette MALGORN à Paris pour défendre la LGV à 3h00

Bernadette Malgorn prend la parole à la Maison de la Bretagne

Ce  7 mars  2018,    Bernadette MALGORN, présidente du Rassemblement pour Brest  et Véronique BOURBIGOT, conseillère départementale,  étaient présentes  à Paris  avec une cinquantaine d’élus finistériens  pour  porter un  message fort :  la nécessité d’une LGV mettant réellement  Brest et Quimper à 3h00 de Paris.

A Paris,   les élues Rassemblement pour Brest se sont réunies,  avec leurs collègues élus du Finistère à la Maison de la Bretagne. Bernadette MALGORN y a pris la parole, à la suite d’autres responsables départementaux comme la présidente du département Nathalie SARRABEZOLES et Maël de CALAN, président de l’Alliance pour le Finistère (conseillers départementaux de la droite et du centre). Les élus finistériens  ont ensuite été reçus au Sénat par le président   de la commission de l’Aménagement du territoire et du développement durable,   le sénateur Hervé MAUREY.

Rappelons que la position du Rassemblement pour Brest est  connue  depuis de nombreuses années.  Elle a  été encore réaffirmée, notamment par sa présidente Bernadette MALGORN, tant en conseil municipal ou métropolitain ou par des interventions directes auprès du gouvernement, le premier ministre Edouard PHILIPPE, le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas HULOT  et la ministre des transports Elisabeth BORNE.

 

Bernadette Malgorn avec Maël de Calan , présidente de l’Alliance pour le Finistère et le député Marc Le Fur

 

Bernadette Malgorn et Véronique Bourbigot avec Nathalie Sarrabezoles et Alain Masson, pour défendre le consensus en faveur de la LGV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maël de Calan et Bernadette Malgorn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rencontre au Sénat avec le sénateur Hervé Maurey, président de la commission de l’Aménagement du territoire et du développement durable, en présence du sénateur du Finistère Philippe Paul.

Relire également les articles suivant :