Bernadette Malgorn et le Rassemblement pour Brest : Pour que la joie demeure !

« Aucun incident à déplorer » se réjouissait ce mardi matin dans la presse, la municipalité Cuillandre.

Pourtant sur place et à entendre les témoignages de commerçants ou riverains, il aurait fallu plus de modération. Il était donc inutile de se lancer dans un tel exercice d’autosatisfaction.

Certes, toute réjouissance populaire comporte des risques de débordements du fait du grand rassemblement de personnes. La fête de la victoire de la Coupe du Monde n’y a pas échappé.

Les élus du RPB expriment leur solidarité avec les commerçants victimes de dégradations de leur outil de travail, avec les Brestois victimes de vol ou de blessures, dimanche soir, et à ceux dont les voitures sont parties en fumée dans la nuit de lundi à mardi.

Nous saluons l’ensemble des personnels des services de sécurité et de secours et les agents des services métropolitains qui ont rendu en quelques heures à la ville son aspect original. Leur travail à tous aurait été grandement facilité avec plus de civilité.

C’est bien avec la population et l’ensemble des intervenants, en n’excluant par avance aucun dispositif de sécurisation de l’espace public, qu’il faut définir une politique globale de sécurité pour Brest allant de la prévention et à la sanction. Pour notre part, nous sommes, comme toujours, prêts à y apporter notre contribution.

 

Bernadette Malgorn, présidente et les élus Rassemblement pour Brest,

Rémi Hervé, Bruno Sifantus, Brigitte Hû, Véronique Bourbigot, Claudine Péron.

 

Transmis presse le 18 juillet 2018