Bernadette MALGORN en visite à l’entreprise IMASCAP au Technopôle de Brest

Bernadette MALGORN et le Rassemblement pour Brest poursuit ses visites thématiques et une nombreuse délégation de membres du groupe, conduite par Bernadette MALGORN et Bruno SIFANTUS, a été accueille par Jean CHAOUI, directeur de l’entreprise IMASCAP située sur le technopôle. Pour une visite passionnante.

Imascap est une entreprise exemplaire à beaucoup de points de vue. Elle est née du talent et des compétences d’un jeune Syrien ayant poursuivi de brillantes études au sein de SupTtélécom, devenue depuis peu IMT/Atlantique. Avec notamment une grande partie de son cursus effectuée sous la conduite du professeur Basel SOLAIMAN qui dirige le département « Image et traitement de l’information » au sein de cette prestigieuse Grande École brestoise.

En 2009, à 26 ans, à l’issue de sa thèse, il crée la « start-up » Imascap, spécialisée dans la chirurgie assistée par ordinateur. Succès immédiat pour le concept informatique de constitution de prothèse d’épaule qui permet une reconstruction en 3D en une seule minute. Un casque de réalité dite « mixte » dont le logiciel a aussi été l’œuvre de Imascap apporte ensuite une aide à l’acte chirurgical d’implantation de la prothèse.

L’entreprise avait été repérée par les Américains, en l’occurrence le prestigieux groupe « Wright medical » qui grâce à sa surface financière lui a permis d’acquérir désormais une reconnaissance mondiale. Un coup de maître pour la start-up brestoise qui n’a pas dix ans puisque Imascap est aujourd’hui présente dans 22 pays. Sur Brest, une vingtaine d’ingénieurs y œuvrent, issus pour certains de « Grandes Écoles » du technopôle.

Attaché à la ville de Brest qui l’avait accueilli et où il a été formé, le brillant chercheur a tenu à conserver l’entité principale de l’entreprise sur le technopôle. Imascap restera donc basée au Technopôle Brest Iroise, dans des locaux bientôt encore agrandis et nouveaux. Jean Chaoui plaide avec passion pour une meilleure communication entre industriels et monde universitaire, pour que les start-up, riches de tant de talents, puissent sur Brest comme partout en France connaître une réussite identique à la sienne.

Merci à Jean CHAOUI et son équipe ainsi qu’à Basel SOLAIMAN  pour cette visite qui démontre l’excellence de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à Brest. Et leurs débouchés dans des domaines innovants et porteurs. Et en l’occurrence si précieux car orientés dans le domaine de la santé.