Bernadette MALGORN et les nuisances récurrentes des coursiers à scooter

Depuis plusieurs mois, une nouvelle activité de livraison de repas,  par des  coursiers en scooters s’est installée sur Brest.  C’est un nouveau service proposé aux Brestois qui doit cependant  respecter les règles de sécurité et de tranquillité publique.

De nombreux  brestois, excédés par les nuisances récurrentes,  les atteintes à la sécurité routière,  voire la conformité aux dispositions  réglementaires sur l’usage de scooters ou les mesures  sanitaires régissant le transport de nourriture, ont saisi Bernadette MALGORN pour faire entendre leurs préoccupations.

En effet, ces attroupements de scooters sur les trottoirs ou sur la voie publique, et leur stationnement anarchique, les pollutions diverses ou sonores, à toute heure de la journée et de la  soirée, génèrent des troubles manifestes. Ils s’exonèrent fréquemment du code de la route, pour tenter de gagner plusieurs minutes de trajet et il est fréquent de les croiser roulant sur les trottoirs, zigzagant entre les piétons, circulant à contre-voie ou tentant d’échapper  au stop ou aux feux de circulation.

Bernadette MALGORN, présidente du Rassemblement pour Brest,  vient d’écrire au maire de Brest ainsi qu’au préfet du Finistère pour leur demander de prendre les initiatives de leur ressort pour enrayer  ces pratiques nuisibles à la tranquillité publique, voire  potentiellement dangereuses pour nos concitoyens.