Actualités

Nicolas Sarkozy : des convictions, une volonté

Nicolas Sarkozy« Dans la crise mondiale historique que nous traversons, Nicolas SARKOZY a la détermination et le courage de mener à bien les réformes dont la France a besoin. Il s’est battu sur tous les fronts. Avec le gouvernement pour sauver le financement de notre économie et l’épargne des Français. Lors de la Présidence française de l’Union européenne, pour protéger l’Europe sur son flanc Est. Lors de la Présidence française du G20, pour réformer le système financier international. A l’ONU, pour soutenir l’émergence de la démocratie dans les pays du monde arabe… Durant ces cinq années, il a promu les valeurs de la démocratie et de la République sur la scène internationale.

Malgré les difficultés, les Français prennent mieux conscience de la nécessité de réformer notre pays en profondeur pour retrouver le chemin de la croissance, préserver notre modèle social, développer l’emploi et ouvrir un avenir à notre jeunesse.

Nous ne sommes pas encore sortis de la crise économique et les tensions internationales sont vives. Dans ce contexte, la France a besoin de l’expérience, l’énergie, la volonté et le courage de Nicolas SARKOZY pour conduire la République.

Je me suis engagée en politique sous le double sceau d’une formation dans la démocratie chrétienne et d’une expérience de service de l’Etat aux côtés de Philippe Séguin. J’y ai appris que l’engagement politique était une affaire de convictions et de volonté. Aujourd’hui, je m’engage aux côtés de Nicolas Sarkozy. Je lui fais confiance pour poursuivre l’effort de redressement de notre pays. J’appelle tous ceux qui partagent nos valeurs de liberté, de responsabilité et de solidarité à le rejoindre dans le rassemblement des Françaises et des Français.»

Télécharger le communiqué au format pdf

Budget régional 2012 : Nous votons contre un budget de facilité

Bernadette Malgorn

Nous proposons des économies là où les socialistes décident des augmentations d’impôts

L’assemblée régionale s’est réunie les 2, 3 et 4 février afin d’étudier le budget du Conseil régional pour 2012. Bernadette Malgorn a exprimé le refus du groupe BdZ de l’augmentation de 28% de la taxe sur les cartes grises la portant à 236,50€ pour un véhicule de 5CV.

La Présidente des élus de la droite et du centre a démontré que ce budget pouvait être bouclé sans augmentation d’impôts et que des économies étaient possibles : diviser par deux le budget communication, redéployer 22 emplois administratifs au lieu de créer une charge supplémentaire, supprimer les doublons des structures administratives périphériques, faire payer l’Ile de France pour l’interconnexion Sud de Paris, laisser Nantes et les Pays de la Loire financer la plate-forme aéroportuaire Notre-Dame des Landes etc…

L’Etat est au rendez-vous pour le développement de la Bretagne

Bernadette Malgorn a évoqué la sélection du projet B-Com, important investissement de recherche et de développement, s’appuyant sur les pôles de Rennes, Brest et Lannion, au titre des investissements d’avenir. Il sera soutenu par le Gouvernement à hauteur de 130M€ et permettra de créer plusieurs milliers d’emplois en Bretagne. Pour le budget régional, les dotations de l’Etat passent de 596M€ en 2011 à 621M€ en 2012: il n’y a pas de désengagement de l’Etat malgré la crise. Lire la suite (..)

Lire l’intervention de Bernadette Malgorn au format pdf
Lire les articles de presse correspondant : Le Télégramme, Ouest-France(1), Ouest-France(2)
Lire la vidéo France 3 Bretagne

Bernadette Malgorn vous souhaite une excellente année 2012

Conseil régional de Bretagne : Des économies plutôt qu’une augmentation des impôts

IMG_6871bisLors de l’ouverture de la session des Orientations budgétaires 2012, Bernadette Malgorn a rappelé l’absence de choix politiques de l’exécutif du Conseil régional depuis 7 ans. La Présidente des élus de la droite et du centre a pointé le manque d’anticipation des investissements que notre collectivité aura à financer d’ici 2017. Les grands investissements auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui comme le très haut débit, les aménagements ferroviaires entre Rennes, Quimper et Brest et la mise à 2×2 voies de la RN164 auraient pu être programmés depuis 2004.

La conséquence de ce manque d’anticipation et de la gestion de l’exécutif engendre pour 2012 une augmentation de 23 millions d’euros d’augmentation d’impôts via la taxe sur les cartes grises.
L’élue finistérienne refuse cette augmentation d’impôts et propose des économies comme le suggère le Conseil Economique Social et Environnemental Régional. (…) Lire l’intégralité de cet article
Télécharger le discours de Bernadette Malgorn au format pdf
Lire les articles de presse correspondant : Le TélégrammeOuest-France

Schéma national des Infrastructures de Transport :
les élus de la droite et du centre défendent les projets bretons
au CESE

Accéder à l'article« C’est une nouvelle étape décisive pour le Schéma national des infrastructures de transport transmis par le gouvernement au Conseil Economique Social et Environnemental pour examen », estime Bernadette MALGORN, présidente du groupe des élus de la droite et du centre au Conseil régional.

« En effet, dans ce dossier, grâce à notre mobilisation, et avec l’appui du Président de la République et du Premier ministre, au delà du prolongement de la LGV Le Mans-Rennes, le CESE examinera la version du SNIT intégrant, l’objectif de mettre Brest et Quimper à trois heures de Paris, l’achèvement de la mise à deux fois deux voies de la RN 164 et la réalisation des dessertes ferroviaires vers l’aéroport de Notre Dame des Landes », insiste la conseillère régionale qui, au nom du groupe des élus de la droite et du centre, vient d’écrire à Jean-Paul DELEVOYE, président du CESE pour soutenir les projets bretons. (…)
Lire l’article dans son intégralité
Lire le communiqué du 12 décembre
Lire les articles de presse

Enseignement privé : expérimenter pour garantir la qualité

portrait pmBernadette MalgornBernadette MALGORN et Pierre MEHAIGNERIE font des propositions suite aux difficultés rencontrées en Bretagne sur le problème des postes dans l’enseignement privé. Dans cette contribution, ils proposent notamment une expérimentation qu’ils défendront auprès du Gouvernement.

Lire l’intégralité de cet article

Lire l’article paru dans Ouest-France du 09 novembre (pdf)


Bernadette Malgorn remet le rapport annuel de l’Onzus à Maurice Leroy, Ministre de la Ville

A l’occasion de la remise du rapport annuel de l’Observatoire national des zones urbaines sensibles mercredi 2 novembre à Maurice Leroy, Ministre de la Ville, Bernadette Malgorn, Présidente du conseil d’orientation de l’Onzus, développe quelques réflexions sur ce rapport : emploi, éducation, formation, délinquance, diversité des territoires, immigration, ressources des territoires (…) Lire l’article

Lire le communiqué de presse de l’Observatoire national des zones urbaines sensibles
Consulter le rapport 2011 de l’Onzus
Consulter la synthèse du rapport 2011 de l’Onzus

11-11-27 Itw France-Inter Ecouter l’interview de Bernadette Malgorn à l’émission “Périphéries” sur France-Inter dimanche 27 novembre 2011

Les 20 Zones urbaines sensibles en Bretagne :

onzus– Côtes d’Armor : Croix Saint-Lambert et Ville Oger Saint-Brieuc, Le Plateau, Balzac, Ginglin, Les Champs Manceaux-Les Cloteaux Saint-Brieuc, Point du Jour, Waron, St Jouan, Tour d’Auvergne Saint-Brieuc
– Finistère : Kérédern Brest, Kermoysan Quimper, Kérourien Brest, Pontanezen Brest
– Ille et Vilaine : Cotterèts Fougères, Cleunay Rennes, La Découverte Saint-Malo, Le Blosne Rennes, Maurepas Rennes, Villejean Rennes
– Morbihan : Bois du Château Lorient, Chantiers République Lanester, Kercado Vannes, Kervénanec Lorient, Ménimur Vannes, Polygône Lorient

Bernadette Malgorn, gaulliste et sarkozyste
(Ouest-France du 2 novembre 2011)

11-11-02 Interview OF29

Intervention de Bernadette Malgorn concernant l’avenir de la réparation navale à Brest

Capture BM sessionLors de la séance du Conseil régional de Bretagne le vendredi 21 octobre, Bernadette Malgorn, à l’occasion de la présentation du rapport sur les délégations de services publics, a évoqué l’avenir de la réparation navale à Brest.

“Il n’est pas dans nos habitudes de prendre en otage du débat politique les travailleurs et les chefs d’entreprise en difficulté” a déclaré la Présidente du groupe des élus de la droite et du centre au début de son intervention avant de rappeler les démarches entreprises auprès du ministère concerné. Bernadette Malgorn, qui est aussi membre du Conseil portuaire de Brest, a souhaité qu’il y ait dans cette instance une réflexion stratégique pour assurer la cohérence entre l’action du Conseil régional et les acteurs de la filière.

L’élue finistérienne a conclu son intervention par un appel à conjuguer les efforts de l’ensemble des autorités concernées.

Voir la vidéo de l’intervention de Bernadette Malgorn sur l’avenir de la réparation navale à Brest

Session du Conseil régional des 20 et 21 octobre :
Discours d’ouverture de Bernadette Malgorn

“Réunis il y a un mois en session extraordinaire, nous devions parler de la jeunesse. Les grandes absentes, nous l’avions évoqué, étaient l’éducation, la formation et l’emploi.

Notre groupe a fait de la résolution du paradoxe breton sa priorité. Nous n’acceptons pas comme une fatalité le départ non souhaité de 15 000 jeunes qui ne trouvent pas en Bretagne les conditions d’une insertion à la hauteur de leurs aspirations.

Notre réponse ! L’expérimentation d’un Breizh Campus organisant le décloisonnement entre le monde de l’entreprise et le monde de la formation.” (…) Lire l’intégralité de l’intervention
Voir la vidéo

Interview de Bernadette Malgorn dans la lettre du cadre territorial

interview lettre du cadre territorialLe rapport annuel de l’Observatoire National des Zones Urbaines Sensibles est très attendu car il diagnostique finement l’état du terrain et les effets de la politique de la ville. Pour sa présidente, Bernadette Malgorn, la réussite de l’ANRU doit désormais être prolongée par la prise en compte des attentes des habitants en matière de promotion sociale.

Lire l’article de l’interview de la lettre du Cadre territorial du 15 octobre 2011

Télécharger l’interview de la lettre du Cadre territorial du 15 octobre 2011 au format pdf

Observatoire national des zones urbaines sensibles :
Bernadette MALGORN reconduite dans ses fonctions

Bernadette MALGORN, conseillère maître à la Cour des comptes, et conseillère régionale de Bretagne a été reconduite par arrêté du 31 août de Maurice Leroy, Ministre de la Ville, en qualité de Présidente au Conseil d’orientation de l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (ONZUS), fonction qu’elle occupe depuis 2004. (…) Lire l’intégralité de cet article

Arrêté du 28 juillet 2011 portant nomination au conseil d’orientation de l’ONZUS
Lire le communiqué de Bernadette Malgorn
Lire le communiqué du Ministère de la Ville

Ligne à Grande Vitesse Brest et Quimper 3h08 :
une étape qui ne doit pas en masquer une autre

A l’occasion de la signature de la Convention de financement de la LGV, le 13 juillet à Rennes, chacun s’est réjoui de cette avancée dans la desserte ferroviaire du grand ouest qui intéresse de fait toute la Bretagne.

Bernadette Malgorn (Conseillère régionale de Bretagne, Présidente du groupe des élus de la droite et du centre) et Jacques Le Guen (Conseiller régional de Bretagne, Député du Finistère) ont souligné que les élus régionaux de la droite et du centre se sont associés à cette heureuse étape d’un long processus en précisant que tout le temps gagné entre Le Mans et Rennes – soit 35 minutes – doit bénéficier à l’ensemble du territoire breton.

« Nous entendons déjà des voix murmurer que le coût de la réalisation de nouveaux tronçons de ligne pour atteindre le parcours cible des 3h serait trop élevé. Mais personne ne s’interroge sur le fait que le kilomètre de métro revienne à 47 millions, le kilomètre de tramway à 20 millions alors que le kilomètre de ligne à grande vitesse coûte 15,8 millions. »

« Nous, Finistériens, avons toujours été à la pointe du combat pour obtenir la Ligne à grande vitesse et l’achèvement de la RN 164. » rappellent les élus régionaux.

Lire l’intégralité de cet article
Voir l’article de presse correspondant : Ouest-France

Le Gouvernement porte les dossiers majeurs pour la Bretagne

« Effrayant, insupportable, stupéfiant » déclarent les trois présidents de Région de l’ouest reçus jeudi par José Manuel BARROSO, en évoquant la position du gouvernement français sur le pacte européen 2014/2020.

« Ce qui est effrayant, insupportable, stupéfiant et surtout scandaleux, c’est que des présidents d’exécutifs régionaux, qui n’ont reçu aucun mandat de leurs assemblées sur ce sujet se permettent d’aller à Bruxelles dans le seul objectif de critiquer le gouvernement de leur propre pays »,  s’insurge Bernadette MALGORN, présidente du groupe des élus de la droite et du centre au Conseil régional de Bretagne.

Lire l’intégralité de cet article
Consulter l’article de presse correspondant

Le Président de la République a bien compris les préoccupations des bretonnes et des bretons

Visite du Président de la République à la Pointe de Dinan à Crozon (Photo F.Destoc-Le Télégramme)
Visite du Président de la République à la Pointe de Dinan à Crozon (Photo F.Destoc-Le Télégramme)

« Lors de sa visite à Crozon,  le Président de la République a bien compris la préoccupation des bretonnes et des bretons de désenclaver la Bretagne jusqu’à sa pointe occidentale. En s’inscrivant dans les orientations du Grenelle de l’environnement le Président de la République a ainsi considéré qu’il fallait réaliser de nouveaux tronçons ferroviaires pour mettre Brest et Quimper à trois heures effectives de Paris » commente Bernadette MALGORN, présidente du groupe des élus de la droite et du centre au conseil régional qui a participé à l’accueil du Président de la République.

« Par ailleurs, le Chef de l’Etat a pris en considération la spécificité de la de la Bretagne centrale en confirmant sa volonté d’achever la mise à deux fois deux voies de la RN 164, axe vital pour l’avenir de nos industries agroalimentaires et de l’emploi», constate l’élue finistérienne.

Lire l’intégralité de cet article
Consulter l’article de presse correspondant

Session du Conseil régional : des orientations dangereuses pour l’économie bretonne et l’emploi

L’agriculture et la qualité des eaux étaient les deux dossiers majeurs de la session qui s’est tenue les 23 et 24 juin derniers. A l’occasion de son discours de politique générale, Bernadette Malgorn, Présidente du groupe des élus de la droite et du centre « Bretagne à Venir – Breizh da Zont », a estimé que ces rapports n’arrêtaient aucune stratégie pour l’agriculture bretonne et la reconquête de la qualité des eaux.

« L’agriculture n’est pas un sous-produit des politiques environnementales » a d’emblée déclaré Bernadette MALGORN. « Si nous pouvons partager le diagnostic émis par l’exécutif régional sur la situation de l’agriculture bretonne confrontée à un contexte européen et mondial difficile, nous sommes diamétralement opposés quant aux solutions proposées par la majorité régionale dont les résultats, au nom d’une conception étroite de l’écologie, auront pour conséquence de renfermer l’agriculture bretonne sur elle même », insiste l’élue finistérienne.

Lire l’intégralité de cet article

Une nouvelle organisation pour l’Observatoire national des zones urbaines sensibles

Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris, et Bernadette Malgorn, présidente de l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (Onzus), saluent la publication du décret n°2011-628 relatif à l’Onzus qui vient de paraître au Journal Officiel du 1er juin 2011, conformément à la décision du gouvernement actée lors du Comité interministériel des villes du 18 février dernier.

L’Onzus a pour rôle d’observer l’évolution des conditions de vie dans les quartiers de la politique de la ville et d’évaluer les effets des dispositifs déployés à leur bénéfice. Il publie, chaque année, un rapport rendant compte de ces évolutions. (…)

Lire la suite de cet article

Bernadette Malgorn présente pour les 10 ans des Terralies à Saint-Brieuc

Terralies 2011Bernadette MALGORN, accompagnée de ses collègues conseillers régionaux Sylvie Guignard, Stéphane de Sallier Dupin, Hervé Guélou et Valérie Garcia et des colistiers costarmoricains, s’est rendue ce samedi 28 mai au Salon Les Terralies pour marquer sa solidarité envers le monde agricole qui traverse une période particulièrement difficile.

A la rencontre des professionnels de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la pêche, cette visite a permis à l’élue bretonne de rappeler qu’elle défend, pour la Bretagne, une agriculture diversifiée, productive et écologiquement responsable, une industrie agroalimentaire compétitive et un secteur maritime capable des plus grandes innovations. (…)

Lire l’intégralité de cet article

Le gouvernement accompagne la Bretagne

A l’occasion de l’ouverture de la session du Conseil régional des 24 et 25 mai, Bernadette Malgorn, Présidente du groupe des élus de la droite et du centre « Bretagne à Venir – Breizh da Zont », dans son propos de politique générale, a pointé les insuffisances de stratégie régionale dans le domaine de la culture et du sport. Elle a relevé les espoirs formulés dans les perspectives ouvertes par le Schéma de Cohérence Régionale de l’Aménagement Numérique élaboré conjointement avec l’Etat  et rappelé les engagements du Gouvernement en Bretagne (projet B-Com, énergies marines..).

Enfin, la Présidente des élus de la droite et du centre est revenue sur la rétractation du Président du Conseil régional, deux jours avant l’ouverture du procès, concernant sa plainte engagée contre France Nature Environnement.

Retrouvez ici l’intégralité de son discours de politique générale

Commémoration du 8 mai 1945, à Port-Louis
en présence du Président de la République

Accueil républicain, Port-Louis 8 mai 2011
Accueil républicain, Port-Louis 8 mai 2011

Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, a fait l’honneur à la Bretagne d’y célébrer l’anniversaire du 8 mai 1945, ce dimanche à Port-Louis. Bernadette Malgorn faisait partie des personnalités régionales qui l’ont accueilli.

En venant en Bretagne, Nicolas Sarkozy a tenu à rendre hommage à tous ces hommes et ces femmes qui ont permis à la France de retrouver sa liberté en ne cédant pas à la fatalité.

Car c’est de Bretagne, que les premiers résistants répondirent à l’appel du Général de Gaulle. N’oublions jamais l’héroïsme des pêcheurs de l’île de Sein, du Guilvinec ou de Douarnenez en partance pour Londres. Car c’est aussi en Bretagne que les dernières batailles ont été livrées. N’oublions jamais la dureté des combats pour la libération des poches de l’Atlantique. (…) Lire cet article

Forum Libération
Les politiques de la ville doivent être le fruit d’une meilleure coopération entre l’Etat et les collectivités territoriales

Près de 150 personnes étaient réunies vendredi 15 avril au TNB à l’occasion du forum Libération de Rennes pour assister au débat « Comment densifier la ville sans créer de ghetto ? » entre Bernadette Malgorn, conseillère régionale et Présidente de l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (ONZUS)et Nathalie Appéré, 1ère adjointe au maire de Rennes et Vice-Présidente de Rennes Métropole.

Au cours de ce débat de plus d’1h30min dont tous les observateurs ont reconnu la qualité, Bernadette Malgorn, après avoir rappelé l’histoire et les contradictions des politiques urbaines conduites en France et à Rennes ces trente dernières années, a souligné que l’histoire n’était pas réversible. Si l’étalement urbain s’est accompagné de différents types de ségrégation sociale, rien n’indique que la densification permettra de la réduire. La nécessité de cette densification résulte d’autres choix comme celui du Val à Rennes.
(…)

Lire l’intégralité de cet article
Retrouver l’interview de Bernadette Malgorn sur Radio Campus Rennes

Bernadette Malgorn participera au débat
“Comment densifier la ville sans créer de ghettos ?”
vendredi 15 avril à 9h30 lors du Forum Libération à Rennes

Densifier la ville ? Est-ce une telle évidence que le comment précède le pourquoi ? Mais sept milliards d’habitants sur la planète – bientôt neuf – cela fait autant de bouches à nourrir et de personnes à loger. On redécouvre qu’il faut préserver les terres agricoles et maîtriser l’étalement urbain. Aalborg remplace Athènes et le développement durable le fonctionnalisme.
(…)

Lire l’intégralité de la tribune

Servir les Bretonnes et les Bretons à la Région et sur le terrain

En mars 2009, je décidais de quitter la préfectorale pour me rendre plus disponible afin de mettre mn expérience au service des Bretonnes et des Bretons. Vous m’avez élue au Conseil régional pour défendre efficacement vos intérêts au côté des 19 autres membres du groupe Breizh da Zont-Bretagne à venir, représentant la Majorité présidentielle au sein de l’assemblée. Nous nous sommes aussitôt engagés dans l’action.

Ma première impression confirme ce que j’ai dénoncé au long de la campagne : dans un monde en crise, l’exécutif régional manque de volonté pour faire aboutir les dossiers prioritaires : le rééquilibrage Ouest/Est, les transports, l’énergie, la formation de nos jeunes, l’agriculture, le soutien actif aux entreprises qui créent des emplois.

Sous un consensus de façade, la majorité régionale se retranche derrière la lourde machine administrative qu’elle s’est ingéniée à mettre en place pour ne pas agir. Ou met sur le compte de l’État sa propre incapacité à aller de l’avant.

Lire l’intégralité de l’édito

Le budget de la Région ne correspond pas aux enjeux de la Bretagne.

Dans une interview à RCF, Bernadette Malgorn explique pourquoi le groupe des élus de la droite et du centre au Conseil régional qu’elle préside estime que le budget 2011 ne correspond pas aux enjeux de la situation de la Bretagne. Constatant que les dotations de l’Etat et le produit de la fiscalité sont supérieurs aux attentes, elle demande à ce que cette « cagnotte » soit mise au service du développement économique et notamment du désenclavement routier et ferroviaire.

Ecouter l’interview.

Bernadette Malgorn invitée de France 3

lavoixestlibre
Bernadette Malgorn était l’invitée de La voix est libre sur France 3 le 27 novembre 2010